Les négociations pour un cessez-le-feu à Gaza s’intensifient

Une équipe de négociateurs israéliens est arrivée à Paris vendredi pour discuter d’un potentiel cessez-le-feu à Gaza, signe de progrès vers un accord mettant fin à la guerre qui dure depuis cinq mois. Voici les points clés à retenir:

  • Un pas vers un accord de cessez-le-feu à Gaza
  • Pression croissante sur Israël et le Hamas pour conclure un accord
  • Rafah au centre des enjeux
  • Attente des résultats des négociations par le Hamas
  • Les dures concessions à venir pour Israël

La délégation israélienne, comprenant les chefs des services de renseignement internes et externes, rencontrera le directeur de la CIA, le Premier ministre du Qatar et le plus haut responsable du renseignement égyptien pour discuter ce week-end. La pression sur le Hamas et Israël pour conclure un accord est forte. L’offensive imminente d’Israël sur la ville de Rafah dans le sud de Gaza, ainsi que le début du Ramadan dans moins de trois semaines, sont des points d’inquiétude.

Les pourparlers à Paris visent à établir des règles procédurales pour de futures négociations visant à conclure un accord, ont rapporté les médias israéliens. Les points de friction restent nombreux, notamment sur le contrôle sécuritaire de Gaza et le fonctionnement de l’administration après la possible élimination du Hamas du pouvoir. Les concessions à venir seront douloureuses pour Israël, en particulier la libération de milliers de prisonniers palestiniens et le retrait de Gaza, ce qui pourrait être contesté par les politiciens d’extrême droite.