"Nous ne sommes tout simplement pas aussi bons qu'eux": Rogue sur la dure réalité de perdre contre JDG aux LoL Worlds 2022 - 1
"Nous ne sommes tout simplement pas aussi bons qu'eux": Rogue sur la dure réalité de perdre contre JDG aux LoL Worlds 2022 5

Cette League of Legends La couverture du Mondial 2022 vous est proposée par EsportsBet.IO, le partenaire de pari officiel de Dot Esports. Visitez EsportsBet.IO pour les meilleures cotes de paris et des analyses de match approfondies.

Soyez conscient du pari !

Après la défaite d’hier soir face à JD Gaming en 2022 League of Legends Championnat du monde, Andrei « Odoamne » Pascu et Emil « Larssen » Larsson de Rogue ont parlé de la défaite dans une interview d’après-match.

Les deux joueurs ont admis qu’ils avaient bien joué mais qu’ils étaient loin d’être aussi bons que l’exécution presque parfaite de JDG dans la série. « Je pense que nous avons bien joué, c’est juste, je veux dire, nous ne sommes tout simplement pas aussi bons qu’eux », a déclaré Odoamne.

Larssen a expliqué que Rogue aurait pu battre JDG s’ils avaient présenté un niveau supérieur. « J’avais l’impression que nous pouvions certainement les battre si nous étions un peu meilleurs, j’avais l’impression que tous les matchs étaient très gagnables, mais nous manquons juste de fondamentaux aujourd’hui », a-t-il admis.

Odoamne a ajouté à cette discussion, expliquant que les erreurs individuelles étaient l’une des principales raisons de la perte de Rogue. « Tous les jeux sont comme perdus comme vous le savez, de petites erreurs fondamentales. » Il souligne que la configuration du dragon était « mauvaise » pour Rogue dans le premier jeu, et dans le second, ils n’ont pas couvert la voie du bas comme ils auraient dû, et dans le troisième « je me suis un peu trompé », a déclaré Odoamne. .

Avec la perte, l’année de Rogue se termine ici. Bien qu’il s’agisse d’un titre historique pour l’équipe après avoir remporté son premier titre LEC et atteint la phase à élimination directe des Mondiaux, c’est une fin de saison douce-amère. « Ce fut une année incroyable, vous savez, ça craint de perdre comme ça », a déclaré Odoamne.

Le Mondial 2022 revient aujourd’hui avec le deuxième quart de finale du tournoi entre T1 et Royal Never Give Up à 16h CT.