Little Mix révèle tout sur Strip, LM5 et quitter Syco | Le pouvoir du petit mélange... - 1

Jade Thirlwall, Leigh-Anne Pinnock et Perrie Edwards parlent de Strip, LM5 et bien plus encore.

Le quatrième épisode de Le pouvoir du petit mélange est maintenant disponible, un podcast créé pour célébrer une décennie passée à faire l’histoire d’un groupe de filles.

Dans ‘The Label Switch’, Jade Thirlwall, Leigh-Anne Pinnock et Perrie Edwards expliquent comment elles ont trouvé leur voix avec leur LM5 ère. Ils discutent de l’inspiration derrière leur puissante vidéo ‘Strip’, des difficultés de changer de label au début d’une campagne d’album et pourquoi garder le silence sur les problèmes qui les intéressent n’est pas une option pour eux.

Nous découvrons également la création de ‘Wasabi’ et ce que c’est que d’être parent d’une popstar, lorsque l’animateur Sam Prance (c’est encore moi) discute avec la seule et unique MNEK et les légendes elles-mêmes, les mamans de Little Mix. De la création LM5 au départ de Syco, c’est ainsi que Little Mix a pris le contrôle total de leur carrière.

LIRE LA SUITE: Les 102 chansons de Little Mix classées

Découvrez un aperçu de l’épisode ci-dessous et assurez-vous de télécharger et de vous abonner sur Global Player pour l’écouter en entier.

Little Mix révèle tout sur Strip, LM5 et quitter Syco |  Le pouvoir de Little Mix Podcast

Little Mix révèle tout sur Strip, LM5 et quitter Syco | La puissance de Little Mix Podcast.

Image : PopBuzz / Syco


Sam Prance : En 2018, c’est quand le LM5 ère a commencé et LM5 C’est en quelque sorte le moment où vous vous êtes vraiment épanoui en tant qu’auteurs-compositeurs en termes d’adressage, comme des problèmes directs dont vous vouliez parler. Comment cela a-t-il changé en termes, je suppose, pas seulement d’écrire un tube, même si avant d’avoir toujours écrit des chansons stimulantes, qu’est-ce qui était différent dans l’expérience d’écriture pour LM5?

Jade Thirlwall : Je pense que c’était assez crucial pour nous en tant qu’auteurs-compositeurs. Mais aussi vraiment en quelque sorte de trouver nos voix pendant cette période. Nous avions toujours écrit sur l’autonomisation des femmes et l’amour de soi et tout ça, mais j’ai l’impression que l’ère LM5 était le moment où nous étions vraiment en train de devenir nous-mêmes et de vraiment grandir et n’avions plus peur de dire comment nous étions vraiment ressenti, que ce soit au travail ou dans les relations ou des choses qui nous passionnaient. Le processus d’écriture de LM5 ressemblait vraiment à un nouvel âge, je suppose? De simplement posséder qui nous étions et de ne pas s’en excuser et je pense que vous pouvez vraiment le dire à travers la musique.

Leigh-Anne Pinnock: Oui.

Sam Prance : Et quelles sont vos chansons préférées de LM5? Je sais, Jade, c’est évidemment ‘Wasabi’.

Leigh-Anne Pinnock: Haha !

Sam Prance : Est-ce la même chose pour vous tous ?

Leigh-Anne Pinnock: Eh bien, je vais dire ‘Remarque’ parce que j’ai l’impression que j’aime toujours une chanson sur un album qui ne reçoit tout simplement pas l’amour qu’elle mérite. Et j’ai l’impression que ‘Notice’ était définitivement l’un d’entre eux.

Sam Prance : Oui!

Leigh-Anne Pinnock: C’était sexy, les voix étaient belles, l’arrangement ! Ouais, j’ai adoré.

Jade Thirlwall : C’en est une bonne.

Leigh-Anne Pinnock: ‘Motiver’.

Perrie Edwards: « Motiver » est bon.

Sam Prance : Perrie, je me souviens que tu as divulgué une partie de ‘Forget You Not’ avant sa sortie.

Jade Thirlwall : Ouais, ‘Ne t’oublie pas’.

Perrie Edwards: « Ne t’oublie pas », ouais !

Sam Prance : Et cela aurait dû être un single ainsi que ‘Wasabi’ !

Perrie Edwards: J’adore ‘Ne t’oublie pas’. « Monstre en moi ». J’adore aussi cette chanson.

Leigh-Anne Pinnock: Oh ouais, vous l’aimez tous les deux !

Jade Thirlwall : Oui!

Perrie Edwards: J’adore celui-là. Mais oui, ‘Forget You Not’ est un tel bop et c’est tellement dommage qu’il n’ait jamais eu le crédit qu’il mérite, vous savez.

The Power of Little Mix est désormais disponible en streaming exclusivement sur Global Player.

Sur le podcast cette semaine, nous sommes rejoints par Mia de Pom Pom Squad et Phoenix de Softcult. Dans cet épisode, Mia et Phoenix parlent de leurs expériences avec l’enseignement à domicile, de qui ils sont sortis pour la première fois, pourquoi les scènes hardcore prospèrent dans les petites villes, établissant des liens avec d’autres personnes queer à travers la musique, tombant amoureux de votre meilleur ami et étant pris pour le « meilleur ami hétéro » dans un club gay. Écoutez ci-dessous et abonnez-vous en cliquant sur l’image après le saut.

Podcast de chats à venir

Podcast de chats à venir.

Image : PopBuzz