L'inflation de la zone euro a atteint un niveau record de 8,9 % en juillet, dépassant les prévisions - 1

Par Maria Martínez

Le taux d’inflation annuel de la zone euro s’est encore accéléré en juillet, atteignant son plus haut niveau historique.

Les prix à la consommation ont augmenté de 8,9% sur un an en juillet après avoir grimpé de 8,6% en juin, selon une première estimation publiée vendredi par Eurostat, l’agence statistique de l’Union européenne. Les économistes interrogés par le Wall Street Journal tablaient sur une inflation de la zone euro inchangée à 8,6 % en juillet.

L’attaque de la Russie contre l’Ukraine a alimenté une flambée des prix de l’énergie et ils ont été le principal moteur de l’augmentation en glissement annuel. Les prix de l’énergie ont augmenté de 39,7 % contre 42,0 % en juin, marquant une décélération. Toutefois, les pressions sur les prix se sont étendues à d’autres catégories, les prix de l’alimentation, de l’alcool et du tabac ayant augmenté de 9,8 % sur un an en juillet contre 8,9 % en juin.

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,1 % en rythme mensuel en juillet, selon les données d’Eurostat.

L’indice sous-jacent des prix à la consommation, qui exclut les catégories les plus volatiles de l’alimentation et de l’énergie, a augmenté de 4,0 % en glissement annuel en juillet après une hausse de 3,7 % le mois précédent. Ce chiffre était supérieur aux 3,8% prévus par les économistes dans un sondage du Wall Street Journal.

Les économistes s’attendent à ce que l’inflation de la zone euro se maintienne à un niveau élevé tout au long de l’été, alors que les prix de l’énergie et de l’alimentation continuent d’augmenter en raison de la guerre russe en Ukraine. L’inflation de la zone euro devrait culminer en septembre.

Écrivez à Maria Martinez à maria.martinez@wsj.com