En 2024, trois films britanniques ont été présentés aux Oscars après leur sortie aux États-Unis. Ces films ont été réalisés par les cinéastes britanniques Jonathan Glazer, Andrew Haigh et Steve McQueen. Tous trois ont été salués par la critique et ont reçu de nombreux prix internationaux.

Le festival de film de Telluride a décrit « All of Us Strangers » et « The Zone of Interest » comme des achievements remarquables, et « totalement uniques ». Les films ont été qualifiés de « moments intemporels » de l’art cinématographique.

Ces films sont des adaptations d’oeuvres littéraires. The Zone of Interest explore la vie idyllique de Rudolf et Helga Hoss, tandis que All of Us Strangers raconte l’histoire d’un homme revenant dans la maison de son enfance pour y trouver ses parents décédés.

Ces succès cinématographiques ont permis aux réalisateurs britanniques de renouer avec la scène cinématographique internationale, aux côtés de grands noms tels que Christopher Nolan et Ridley Scott. De plus, d’autres cinéastes britanniques tels que Alex Garland, James Watkins et Rose Glass poursuivent la tendance avec des films de genres variés.

Les prochaines sorties au cinéma comprennent des films de Lynne Ramsay, Joshua Oppenheimer et de Steve McQueen, qui après son documentaire « Occupied City », prévoit de sortir un long métrage intitulé « Blitz ». En outre, Paul Weller fera ses débuts d’acteur dans ce film.

Ces réalisations marquent un tournant pour le cinéma britannique, qui en 1982 a remporté son premier Oscar avec « Chariots of Fire ». Face à la retraite de David Puttnam et au décès de Hugh Hudson, le cinéma britannique doit se renouveler et continuer de briller à l’international.