Emmanuel Macron a nommé Gabriel Attal, le plus jeune Premier ministre de France, dans le but de donner un nouvel élan à un second mandat difficile en tant que président et de limiter les possibles gains de l’extrême droite aux prochaines élections européennes en juin.

Cet homme de 34 ans, qui occupait le poste de ministre de l’Éducation, est souvent surnommé « bébé Macron » pour ses similitudes avec le président, telles que son ambition, sa forte présence médiatique et sa politique centriste. Il est considéré comme le visage le plus connu et le plus reconnaissable du cercle étroit de jeunes politiciens gravitant autour du président.

Premier ministre ouvertement gay de la France, il est en partenariat civil avec Stéphane Séjourné, membre du Parlement européen pour le parti Renaissance de Macron.

Sa nomination symbolise l’audace pour Macron, qui souhaite « libérer le potentiel de la France ». Attal a également promis de poursuivre l’agenda économique pro-entreprises de Macron et de se concentrer sur la jeunesse et l’éducation.

Il a été promu à ce poste après avoir défendu une ligne dure en matière d’autorité et de laïcité en tant que ministre de l’Éducation, ce qui l’a propulsé au sommet des sondages d’opinion. Impeccable dans sa communication politique et souvent féroce lors des débats télévisés contre l’extrême droite, il est réputé pour croire qu’il est important « de parler au cœur des gens ».

En tant que chef de file de l’Europe, Macron a confiance en l’énergie et l’engagement d’Attal pour restaurer l’esprit de 2017, l’année de sa première élection, lorsque son objectif était de révolutionner la politique française. Sa deuxième candidature, en revanche, a été marquée par la turbulence dans un parlement divisé.

La nomination d’Attal n’est pas perçue comme un changement politique fondamental, mais plutôt comme une volonté de revenir aux fondamentaux de la politique centriste du président, qui cherche également à lutter contre le populisme, particulièrement prégnant à l’approche des élections européennes de juin.