L'action de Wendy's rebondit de 15% alors que le fonds spéculatif Trian de Nelson Peltz divulgue des plans de vente éventuelle - 1

Les actions de Wendy’s Co. se sont redressées lors de la session prolongée mardi après que le fonds spéculatif activiste de Nelson Peltz, Trian Partners, a révélé qu’il avait discuté avec le conseil d’administration de la société de restauration rapide de plans pour une éventuelle vente de la société.

Dans un dépôt auprès de la Securities and Exchange Commission mardi soir, Trian a révélé qu’il avait informé le conseil d’administration qu’il avait l’intention « d’explorer et d’évaluer la possibilité » d’une « transaction potentielle concernant la société pour améliorer la valeur actionnariale ». Trian détient 19,4 % de Wendy’s WEN,
-2,34%
214,4 millions d’actions en circulation.

Les actions de Wendy’s ont bondi de 15% après les heures, après une baisse de 2,3% pour clôturer la session régulière à 16,27 $. À la clôture de mardi, les actions ont baissé de 30 % au cours des 12 derniers mois, tandis que l’indice S&P 500 SPX,
-0,81%
est en baisse de 6,1 %.

« Une telle opération potentielle pourrait inclure une acquisition, un regroupement d’entreprises (telle qu’une fusion, une consolidation, une offre publique d’achat ou une opération similaire) ou toute autre opération qui entraînerait l’acquisition du contrôle de la société par les déposants et/ou leurs affiliés, » selon le dossier.

Sur les 41,2 millions d’actions détenues par Trian, Peltz détient directement près de 10 millions d’actions, tandis que le partenaire fondateur et président de Trian, Peter May, détient directement 5,5 millions d’actions.