La France approuve massivement l’inscription de l’avortement comme une « liberté garantie » dans la constitution

La chambre basse du Parlement français a approuvé massivement une mesure visant à inscrire l’avortement comme une « liberté garantie » dans la constitution, une promesse faite par le président Emmanuel Macron l’année dernière.

  • La chambre basse du Parlement français a approuvé la mesure par un vote de 493 voix contre 30.
  • Le Sénat, contrôlé par des partis de droite et d’extrême droite, s’oppose au plan.
  • Emmanuel Macron et d’autres législateurs français ont appelé au droit à l’avortement, légal en France depuis 1974, à être inscrit dans la constitution après que la Cour suprême américaine a mis fin à un droit constitutionnel national à l’avortement.
  • Les changements de la constitution française nécessitent soit un référendum, soit l’approbation par trois cinquièmes des deux chambres du Parlement.

La mesure a été adoptée malgré l’opposition de certains membres du Sénat de centre-droit qui estiment que l’avortement n’est pas une question constitutionnelle et que l’accès à l’avortement n’est pas menacé en France.

La discussion sur le texte commencera le 28 février au Sénat.

Source: The Guardian