JPMorgan, Citi et BNP Paribas investissent dans la FinTech Acin - 1

Andrés Gonzalez

PARIS (Reuters) – Un groupe de cinq banques, dont JPMorgan, Citi et BNP Paribas, fait partie des investisseurs dans un tour de table qui a levé 24 millions de dollars (22,6 millions d’euros) pour le spécialiste du risque Acin. .

L’investissement, également apporté par Barclays et Lloyds Banking Group, fait partie d’une stratégie pour les institutions bancaires visant à améliorer leur expertise en gestion des risques.

Acin aide les institutions financières à analyser les risques financiers et non financiers grâce à sa vaste base de données.

Grâce à ce financement, la société entend accélérer le développement de produits en partenariat avec des investisseurs et des clients existants.

Les banques font face à une pression réglementaire croissante sur leur stratégie d’allocation de capital ainsi que sur leur exposition aux risques climatiques, et se tournent de plus en plus vers les fintech pour nouer des alliances stratégiques et renforcer leur base de données des risques.

Fondée en 2017 par Paul Ford, ancien COO de Barclays Wealth and Investment Management, Acin a levé 12 millions de dollars en 2020 lors d’un cycle de financement mené par le fonds d’investissement Notion Capital, y compris les investisseurs Fitch Ventures.

Notion Capital et Fitch Ventures ont également participé à la dernière levée de fonds.

(Reportage d’Andrés González, Blandine Henault pour la version française, édité par Jean-Stefan Bross)