Greta Gerwig, première présidente américaine du jury du Festival de Cannes

Greta Gerwig, fraîchement sortie du triomphe Barbie au box-office, présidera le jury de la 77e édition du Festival de Cannes en 2024. C’est une figure emblématique du cinéma indépendant américain, connue pour son engagement en faveur du féminisme et de l’art cinématographique.

  • Son parcours dans le cinéma indépendant américain
  • Son engagement en faveur du féminisme
  • Son impact sur l’industrie cinématographique
  • Son implication dans le Festival de Cannes

Dans une déclaration officielle, le festival a souligné la capacité de Gerwig à combiner des succès populaires avec un sens artistique affirmé, tout en explorant des problématiques féministes contemporaines avec finesse et profondeur. La présidente du festival, Iris Knobloch, a déclaré que Gerwig était le « choix évident », tandis que le délégué général du festival, Thierry Frémaux, a souligné qu’elle incarnait une ère qui abolit les barrières et mélange les genres, élevant ainsi les valeurs de l’intelligence et de l’humanisme.

A 40 ans, Gerwig sera la première réalisatrice américaine à présider le jury, chargé de décerner les prix officiels du festival, dont la Palme d’Or et la Caméra d’Or. Malgré son âge, elle n’est pas la plus jeune présidente du jury, car Sophia Loren était à la tête du jury à l’âge de 31 ans en 1966.

Gerwig, qui a débuté sa carrière en 2008 avec le film Nights and Weekends, a connu un grand succès avec Lady Bird en 2017 et Little Women en 2020, obtenant plusieurs nominations aux Oscars. Son dernier film, Barbie, dont elle est la réalisatrice et la co-scénariste, a été un succès mondial avec 1,4 milliard de dollars de recettes, faisant d’elle la réalisatrice la plus rentable de l’histoire du cinéma. Toujours dans la même déclaration, elle a exprimé sa gratitude et sa fierté de servir en tant que présidente du jury du Festival de Cannes.