Evil Geniuses publie Swim à la suite d'une enquête interne sur des allégations d'abus - 1

Evil Geniuses a licencié Sean « Swimstrim » Huguenard trois jours après Amwe et plusieurs autres victimes présumées du Légendes de Runeterra créateur de contenu a rendu public des allégations d’abus.

L’ancien créateur de contenu EG et Riot Partner Swim a été accusé par plusieurs femmes dans le LoR communauté d’abus sexuels, verbaux et émotionnels le 11 avril, ainsi que des allégations de consommation de drogue comprenant des amphétamines et du LSD. L’organisation d’esports EG, que le streamer a représentée pendant plus de trois ans, a annoncé aujourd’hui que Swim « n’est plus un employé d’Evil Geniuses ». Riot Games a également retiré Swim du League of Legends Programme partenaire.

Le Runeterra La communauté s’est rapidement ralliée aux victimes présumées de Swim à la suite d’un premier document de 43 pages d’Amwe sur Twitter, ainsi que de plusieurs TwitLongers et fils de discussion de Silverfuse, Kelly/Callonnetta, Jaggerouoset Larissa « puddingpanda.”

Avant l’annonce d’EG, une capture d’écran d’une conversation Discord a été publiée sur Twitter qui n’a montré aucun remords de la LoR streamer, Swim faisant plusieurs commentaires dérangeants et mentionnant qu’il prévoyait de faire un road trip pour jouer au poker.

Quelques a répondu à la libération de Swim des deux organisations avec gratitude, se sentant comme si justice avait été rendue. Et Silverfuse, un ancien employé de Swim et victime, a remercié Nicole LaPointe Jameson d’EG directement sur Twitter.

Swim n’a jamais répondu directement à aucune des allégations portées devant lui ou à Dot Esports, mais a tenté de devancer l’histoire le 10 avril via deux mystérieux ruisseaux qui a suscité plus de questions que de réponses. Les VOD de ces flux Twitch ont été supprimés par Swim peu de temps après qu’il les ait terminés.