Elon Musk dit que Tesla pourrait bientôt valoir plus qu'Apple, est-ce vraiment possible ? › Actualités Geek - 1

Apple coûte actuellement 2,31 Tesla. Mais Elon Musk est sûr que tout va changer. A-t-il raison de croire cela ?

Elon Musk et Tim Cook

Au moment d’écrire ces lignes, Apple vaut 2,31 billions de dollars (oui, oui, nous avons correctement orthographié billions) et Tesla vaut 695,76 milliards de dollars. Apple vaut donc 2,31 Tesla. Elon Musk a profité de l’annonce des résultats de son groupe pour expliquer que Tesla pourrait bientôt valoir plus qu’Apple.

Pour faire passer le message, il a même investi son argent dans cette position de rachat d’actions de 5 à 10 milliards de dollars. Un programme de rachat d’actions consiste pour une entreprise à racheter ses propres actions au prix du marché. C’est généralement un signe que la société estime que son action est sous-évaluée et c’est un moyen de faire grimper le cours de l’action.

En termes de résultats trimestriels récents, alors que Tesla n’a pas atteint ses attentes en matière de revenus pour le troisième trimestre 2022, il a dépassé ses propres attentes en matière de bénéfices.

Le marché est sous le choc

Dans le contexte économique actuel, les actions des grands groupes technologiques ont chuté ces dernières semaines. Plus tôt cette année, la valorisation de Tesla a atteint plus de 930 milliards de dollars, ce qui en fait (et est toujours) la sixième plus grande entreprise publique au monde. Pendant ce temps, Apple est toujours la plus grande entreprise au monde, mais sa capitalisation boursière s’élevait auparavant à près de 2,7 billions de dollars. La firme de Tim Cook a même été momentanément dépassée par le groupe pétrolier Saudi Aramco.

Au 20 octobre 2022 // Source : companymarketcap.com

Comme vous pouvez le voir, Tesla a encore un long chemin à parcourir pour rattraper le fabricant d’iPhone. Mais le leader des véhicules électriques peut-il y parvenir bientôt ?

Le taux de croissance de Tesla est très fort

Partant d’une base beaucoup plus petite, la capitalisation boursière de Tesla a augmenté beaucoup plus rapidement que celle d’Apple au cours de la dernière décennie. La croissance explosive de l’activité d’Elon Musk n’est pas surprenante, puisqu’il opère sur un marché qui commence tout juste à se développer. Apple, en revanche, tire près de la moitié de ses revenus des smartphones, et donc des iPhones, pour lesquels le marché est mûr. Ce marché connaît même une baisse importante en 2022.

En 2021, les ventes de véhicules électriques ont doublé d’une année sur l’autre pour atteindre un record de 6,6 millions d’unités. La croissance impressionnante s’est poursuivie en 2022, avec 2 millions de véhicules électriques vendus au cours du seul premier trimestre, en hausse de 75 % d’une année sur l’autre. En revanche, selon le cabinet d’études Gartner, les ventes de smartphones sont en hausse de 6% en 2021. Cette légère hausse porte les ventes à 1,43 milliard d’unités. De plus, l’industrie a connu des difficultés en 2022 en raison de la baisse des ventes, comme expliqué ci-dessus.

Bonne santé des marchés du véhicule électrique et du smartphone

L’état respectif des marchés du véhicule électrique et du smartphone se reflète naturellement dans les derniers résultats de Tesla et d’Apple. Les résultats de Tesla continuent d’augmenter grâce à des marges plus élevées.

Pour Apple, on parle davantage de la stagnation de son chiffre d’affaires et de ses résultats. L’entreprise américaine a réalisé un chiffre d’affaires de 83 milliards de dollars pour le troisième trimestre, ce qui reste un record mais en hausse de seulement 2% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Ainsi, les revenus d’Apple sont environ cinq fois supérieurs à ceux de Tesla, pourtant le taux de croissance du marché est largement en faveur de Tesla.

D’autant plus que les ventes de VE devraient croître à un rythme impressionnant jusqu’en 2030. AlixPartners estime qu’un tiers de toutes les voitures vendues d’ici 2028 seront des véhicules électriques, pour atteindre 54 % d’ici 2035. s’est fixé pour objectif d’interdire les voitures thermiques.

Pour mettre ce chiffre en perspective, les véhicules électriques représentent 10 % des ventes mondiales au premier trimestre 2022. Les ventes mondiales de voitures devraient passer de 85,3 millions d’unités en 2020 à 122,8 millions d’unités en 2030, et le marché ciblé par Tesla est impressionnant. A noter toutefois que la capitalisation boursière de Tesla peut apparaître actuellement élevée par rapport à d’autres groupes automobiles. En effet, c’est aujourd’hui 4,45 fois plus que Toyota qui, pourtant, est leader dans ce secteur.

Pendant ce temps, le marché mondial des smartphones devrait croître de 7,6 % par an jusqu’en 2030. Cela est dérisoire par rapport à une croissance annuelle attendue de 29 % des ventes de véhicules électriques d’ici la fin de la décennie.

Elon Musk n’a pas tort quand il dit que

En d’autres termes, Tesla est en position de force pour faire croître ses revenus et ses marges à un rythme beaucoup plus rapide qu’Apple et au moins jusqu’en 2030. Ainsi, Elon Musk ne s’est pas trompé en disant cela.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application pour Android et iOS. Vous pouvez lire nos articles, dossiers et regarder nos dernières vidéos YouTube.