La polémique Gérard Depardieu divise la France. Le Président français Emmanuel Macron est intervenu lors d’une interview à la télévision pour discuter du controversé cas de l’acteur. Macron a exprimé son admiration pour Depardieu tout en critiquant son ministre de la Culture pour avoir lancé une procédure pour retirer à l’acteur la Légion d’honneur. Les allégations d’agression sexuelle et de harcèlement visant Depardieu ont déclenché un tsunami en France. Les accusations portées par 13 femmes sont également critiquées, et ont attiré l’attention de l’industrie cinématographique internationale. D’autre part, une lettre signée par 60 grandes personnalités françaises du cinéma et de la musique, dont Charlotte Rampling, Carla Bruni et Roberto Alagna, affirme que l’acteur est une victime d’attaques injustifiées.

Les images le montrant en train de raconter des blagues déplacées en Corée du Nord ont provoqué des réactions mitigées en France. Certains voient ces paroles comme une preuve du comportement inapproprié et déplacé de l’acteur. Cette affaire est devenue un enjeu de société en France, avec un clivage entre les partisans de Depardieu, qui plaident pour la présomption d’innocence et estiment que sa célébrité le rend plus vulnérable à la calomnie, et ses détracteurs, qui appellent à l’annulation de sa carrière. En fin de compte, Depardieu reste pour beaucoup en France un personnage inoubliable, malgré les scandales.

Agnès Poirier est une commentatrice politique, écrivaine et critique.