Une tentative de comédie d’action française polie pour rivaliser avec les homologues hollywoodiens.

Le film de Mélanie Laurent, Wingwomen, offre presque suffisamment de moments de plaisir léger pour rivaliser avec les comédies d’action Hollywoodiennes. Cependant, au lieu de mettre l’accent sur la manière dont une fusillade peut fonctionner comme un aphrodisiaque, Mélanie Laurent, en tant que réalisatrice, s’intéresse davantage à comment cela affecterait une amitié féminine.

  • La tentative de mélanie Laurent de créer une comédie d’action française polie
  • Une amitié féminine au centre de l’histoire
  • Un casting convaincant avec Adèle Exarchopoulos
  • Le film se repose beaucoup sur les épaules de ses deux actrices principales

Lorsque nous voyons pour la première fois Mélanie Laurent et son meilleur ami, interprété par Adèle Exarchopoulos, elles badinent sur la vie amoureuse médiocre de cette dernière tout en essayant d’éviter d’être abattues par des drones de combat. Elles travaillent ensemble pour la Marraine (interprétée par la vamp Isabelle Adjani), qui leur confie des missions à haut risque à travers l’Europe. Cependant, lorsqu’elles veulent une nouvelle vie, elles réalisent que sortir du monde du crime est beaucoup plus difficile que d’y entrer.


  • Le film oscille entre des tonalités d’action, de comédie et d’émotion
  • Les points forts résident dans l’intensité de l’amitié féminine et la chimie entre les deux actrices principales

Malgré une intrigue familière, le film espère se démarquer en présentant l’amitié féminine centrale comme une romance, une approche qui leur permet de montrer une intensité peu commune chez des femmes trentenaires à l’écran. Cependant, le film atteint ses limites lorsque les scènes d’action, de comédie et d’émotion se chevauchent, rendant l’intrigue décousue. Quant à la fin du film, elle laisse à désirer et offre une conclusion brutale et inexpliquée.

Ghosted
  • Laurence et Exarchopoulos travaillent dur pour donner au film légèreté et intensité
  • Les deux actrices excellent dans leur rôle mais certains personnages secondaires restent sous-exploités

En conclusion, mélanie Laurent et son équipe parviennent à injecter à Wingwomen des éléments de fraîcheur, même si certains aspects du film restent à approfondir pour lui donner tout son potentiel.