James Payton: Un Acteur dans l’Ombre des Franchises

James Payton, un acteur enchaînant les petits boulots dans l’industrie du cinéma, est pourtant présent dans des franchises bien connues. On l’a vu brièvement jouer le rôle du père de Neville Londubat dans Harry Potter et l’Ordre du Phénix, ainsi que celui d’Hitler dans le premier film Captain America. Mais ces deux rôles lui ont permis de se lancer dans un petit business lucratif en participant à des conventions de fans régionaux, où il vend des photos dédicacées de lui-même pour 10 livres.

Le documentaire suit Payton lors de ces conventions, où les fans font la queue pour prendre un selfie avec le père de l’ami de Harry Potter. Il se demande comment sa vie en est arrivée là. Bien qu’il soit facile de se moquer de la situation, le documentaire met en lumière l’humour sec de Payton face à ses péripéties dans des hôtels de budget ou des salles communautaires vides.

Cependant, le documentaire laisse certaines questions en suspens. On aurait aimé que le réalisateur, Oliver Guy-Watkins, approfondisse l’impact du décès du père de Payton lorsqu’il avait 12 ans (moment où il a décidé de devenir acteur), ainsi que son divorce et sa relation avec l’échec, un élément inhérent à son métier. Le film est parfois frustrant à regarder, moins pour répondre à la question « Qui est James Payton? » que « Pourquoi devrions-nous nous en soucier? »

Who Is James Payton? sortira le 4 janvier sur les plateformes numériques.