Argylle : Une superproduction trop prétentieuse

Le dernier film du réalisateur Matthew Vaughn semble perdu dans son propre monde. L’intrigue fantasque et les personnages surestime leur importance. Le casting, bien que prestigieux, semble peu convaincant et les scènes d’action laissent à désirer. Henry Cavill incarne le super espion Argylle mais le personnage principal, Elly Conway, interprété par Bryce Dallas Howard, manque de peps. Le scénario mélange le monde imaginaire d’Elly avec la réalité, mais cela ne mène nulle part. Tout au long du film, les spectateurs ont la sensation que le film se complaît dans sa propre prétention. Le potentiel était pourtant présent, mais la réalisation et l’exécution sont décevantes.

Avant la sortie du film, des rumeurs sur la création d’une franchise ont circulé, mais au vu du résultat, cela semble peu probable. Cependant, il est à noter que le film est accompagné d’une adaptation en livre écrit par le personnage principal, Elly Conway.

  • Trop de prétention dans la réalisation du film.
  • Intrigue fantastique peu convaincante.
  • Scènes d’action décevantes.
  • Adaptation en livre par le personnage principal, Elly Conway.

Date de sortie : 1er février en Australie, le 2 février au Royaume-Uni et aux États-Unis.