Complexity envisagerait de signer la liste nord-américaine de CS: GO - 1

Les plans de la complexité pour CS : GO restent incertaines puisque l’organisation nord-américaine n’a pas réussi à se qualifier pour le PGL Stockholm Major en octobre. Le « Juggernaut » s’est séparé de toute sa liste, ne laissant que Justin « jks » Savage sur le banc.

L’organisation aurait été sur le point de signer la formation des Flames de Copenhague au début du mois, qui a célébré une course de Cendrillon dans le CS : GO Majeur. Mais les négociations entre les deux organisations n’ont pas avancé ces derniers jours, selon un rapport de Dexerto.

Il y a une réelle possibilité que l’accord entre Complexity et les Flames de Copenhague n’ait pas abouti, donc les Nord-Américains ont déjà proposé une autre liste possible, selon HLTV. Complexity envisage d’acquérir le trio d’Extra Salt composé du leader du jeu Johnny « ⁠JT⁠ » Theodosiou et des carabiniers Justin « ⁠FaNg⁠ » Coakley et Ricky « ⁠floppy⁠ » Kemery, et de le compléter avec l’AWPer Paytyn « ⁠junior⁠ » Johnson , qui serait déjà en pourparlers avec Extra Salt, et le carabinier de Team Liquid, Michael « Grim » Wince.

Bien que cette programmation nord-américaine ne soit qu’une des possibilités envisagées par Complexity pour le moment, l’organisation basée à Dallas aurait déjà convenu avec Extra Salt sur le rachat de son trio. Si Complexity signait cette liste, elle comprendrait une équipe nord-américaine pour la première fois depuis 2019, lorsqu’elle s’est éloignée du continent pour signer le noyau international de Benjamin « blameF » Bremer, Valentin « poizon » Vasilev et Kristian « k0nfig » Wienecke.

L’avenir de la complexité dans CS : GO doit être décidé dans les semaines à venir. L’organisation doit disposer d’une équipe prête à disputer les premiers événements officiels de 2022, qui devraient débuter fin janvier.