B.1.1.529, cette variante au profil (très) inquiétant vu en Afrique › Geeky News - 1

C’est la question à un million de dollars : par quelle variante le très dangereux Delta sera-t-il un jour supplanté ? « Mu », « Eta », « Lambda »… L’Organisation mondiale de la santé (OMS) surveille une poignée d’éventuels suspects, tous plus préoccupants les uns que les autres en termes de contagion et de fuite de vaccins. Si le danger semble encore lointain, en plein milieu de la cinquième vague, il est bien réel. La preuve en est l’accumulation récente détectée en Bretagne à cause d’un B.1.640, qui est toujours en cours d’évaluation par les autorités sanitaires françaises.

L’apparition d’une autre variante, la variante B.1.1.529, est un autre rappel de la nécessité d’une surveillance. Ce dernier a été découvert le 11 novembre au Botswana, rapporte le journal britannique The Guardian. Jusqu’à présent, seuls dix cas ont été séquencés dans trois pays, donc le Botswana, l’Afrique du Sud et Hong Kong, chez un voyageur de retour du pays mentionné. C’est peu, même si ce chiffre ne dit rien sur sa diffusion réelle dans ces différents états. Sa particularité : il contient pas moins de 32 mutations de la protéine Spike, qui permet au Covid de s’infiltrer dans nos cellules. Pour rappel, la variante Delta n’en compte que neuf, selon la base de données Gisaid.

Un cocktail dangereux encore à étudier

Le Dr Tom Peacock, virologue à l’Imperial College de Londres, a tiré la sonnette d’alarme sur Twitter. « Je viens de découvrir : un très petit groupe de variantes associées à l’Afrique australe avec une très longue longueur de branche et un profil de mutation Spike vraiment horrible. » Le virologue évoque la présence de la mutation K417N, déjà présente dans les variants Beta et Gamma, mais pas dans Delta. Cependant, cela induirait une plus grande résistance aux vaccins. B.1.1.529 est également porteuse de la mutation N501Y, détectée dans les variants Alpha, Beta et Gamma, et selon les Centres Nationaux de Référence (CNR) de lutte contre les maladies transmissibles et de Santé Publique de France « augmente l’affinité du virus en son récepteur ». Ainsi que la redoutable mutation P681H, qui selon la même source pourrait « contribuer à augmenter l’infectiosité ».

Offre limitée. 2 mois pour 1 € sans engagement

Le cocktail est pour le moins dérangeant. « [Ce variant] c’est troublant et je ne l’ai pas dit de Delta. Merci de vous faire vacciner, de prendre votre rappel et votre masque en public car des mutations dans ce virus sont susceptibles d’entraîner une fuite importante d’anticorps neutralisants », a réagi le virologue Ravi Gupta, professeur de microbiologie clinique à l’université de Cambridge, toujours sur Twitter.

D’autres scientifiques restent mesurés. Interrogé par The Guardian, le professeur François Balloux, directeur de l’Institut de génétique de l’UCL, s’est étonné du nombre de mutations présentes dans cette variante. Selon lui, elle aurait pu évoluer lors d’une infection chez une personne au système immunitaire très affaibli, par exemple une personne séropositive et ne recevant pas de traitement. « Il est difficile de prédire à quel point cela peut être transmissible à ce stade. Pour l’instant, il doit être étroitement surveillé et analysé, mais il n’y a aucune raison de s’inquiéter trop à moins que ce ne soit le cas. Il commence à augmenter en fréquence dans un proche avenir. , rassure.

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

« Oui, cette variante a un nombre élevé de mutations dans sa protéine Spike (…) Mais, nous avons vu des variantes précédentes qui semblaient inquiétantes et n’ont jamais décollé. Nous devrions chercher et attendre plus de données pour estimer pourquoi c’est inquiétant », sur Twitter le Dr Emma Hodcroft, co-développeur de la plateforme Nextstrain, qui analyse et répertorie notamment toutes les mutations du Covid-19. Il est encore trop tôt pour s’alarmer.

Avis (2)

Chronique

Christophe Donner.Christophe donner

Chronique

Nicolas Bouzou (P. CHAGNON / COCKTAIL SANTÉ)Nicolas bouzou

Journal d’un libéral

France, Neuilly sur Seine, 18 novembre 2021, portrait d'Alain Madelin, homme politique français.  Il a été ministre à trois reprises entre 1986 et 1995 et s'est présenté sous l'étiquette de Démocratie libérale aux élections présidentielles de 2002.Par Alain Madelin

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Filloux

Script PHP, Elementor Pro Weadown, Thème WordPress, Fs Poster Plugin Nulled, Journal – Thème WordPress News & WooCommerce, Wordfence Premium Nulled, Dokan Pro Nulled, Plugins, Elementor Pro Weadown, Astra Pro Nulled, Premium Addons for Elementor, Yoast Nulled, Flatsome Annulé, Annonce de produit personnalisé Woocommerce, Wpml Nulled, Thème Woodmart Nulled, Cartes-cadeaux PW WooCommerce Pro Nulled, Avada 7.4 Nulled, Journal 11.2, Jannah Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, WP Reset Pro, Woodmart Theme Nulled, Business Consulting Nulled, Rank Math Seo Pro Weadown, Slider Revolution Nulled, Consulting 6.1.4 Nulled, WeaPlay, Nulledfire