ZywOo se mobilise pour aider Vitality à éliminer Astralis du PGL Stockholm Major - 1

Pour la première fois depuis septembre 2018, une équipe autre qu’Astralis sera un CS : GO Championne majeure. Vitality a éliminé l’équipe danoise aujourd’hui après une victoire 2-1 (16-10 sur Nuke, 14-16 sur Vertigo et 16-13 sur Dust II) dans la PGL Stockholm Major Legends Stage.

Il y avait tellement de choses en jeu pour les deux équipes et, comme prévu, elles ont livré l’un des meilleurs matchs du Major jusqu’à présent. Vitality a dépassé Astralis sur Nuke et aurait pu terminer la série sur Vertigo. Les Danois menaient 14-7 de leur côté CT lorsque Vitality a commencé à enchaîner des tours consécutifs et à prendre de l’élan. Astralis, cependant, a évité les prolongations et a égalisé la série grâce à un embrayage à un contre gagné par dupreeh contre ZywOo lors du dernier tour de régulation.

ZywOo, qui n’a pas été à la hauteur de ses standards lors des précédents matchs du PGL Stockholm Major de Vitality, a rappelé à de nombreux fans de quoi il est capable aujourd’hui. Il était le meilleur fragger de Vitality sur Nuke (29 kills) et Vertigo (22 kills) mais a gardé son meilleur pour Dust II quand cela comptait le plus. Le match était tendu et Astralis aurait pu renverser la vapeur en quelques instants, mais ZywOo les a gardés honnêtes avec l’aide de shox. L’AWPer français a laissé tomber 31 frags au total dans la carte décisive, terminant la série avec une différence de +36 K/D.

Le capitaine de Vitality, Dan « apEX » Madesclaire, a déclaré dans une interview avec HLTV le dimanche 31 octobre que si ZywOo ne se présentait pas, ils n’allaient pas se qualifier. Et il semble que le double meilleur joueur du monde ait entendu ce message clairement et clairement. S’il peut continuer, Vitality est un adversaire effrayant à affronter. Il devra à nouveau avoir ce genre d’impact pour aider son équipe à remporter un meilleur des trois éliminatoires demain et à obtenir une place en séries éliminatoires.

Quant à Astralis, ils se sont sortis d’un trou de 0-2 dans la Challengers Stage mais une tâche similaire dans la Legends Stage s’est avérée beaucoup plus difficile. C’est un résultat décevant pour les Danois, surtout parce qu’ils ont eu des performances terribles tout au long de la compétition et ont eu du mal en équipe.

Cette élimination pourrait être la fin d’une ère pour Dupreeh, Magisk et l’entraîneur-chef Danny « zonic » Sørensen puisque leurs contrats expirent à la fin de l’année et que leur avenir au sein de l’organisation n’est pas clair.

Vitality jouera un autre match éliminatoire demain lors de la dernière journée de la Legends Stage. Le tournoi de 2 millions de dollars aura une journée de congé le mercredi 3 novembre et reprendra le jeudi 4 novembre avec les séries éliminatoires à l’Avicii Arena.