Revue de Tales of the Jedi Episode 5: Anakin et Ahsoka ne peuvent pas sauver les faibles - 1

Publié: 2022-10-26T08:30:43

Actualisé: 2022-10-26T10:10:39

Tales of the Jedi Episode 5, intitulé « Practice Makes Perfect », présente Anakin Skywalker via Herb Brooks, mais il manque d’intensité ou de cœur pour le connecter en 10 minutes, se terminant dès qu’il commence.

La galaxie de très loin est plus grande que jamais : nous avons eu trois trilogies de films, des retombées et plusieurs émissions de télévision, dont The Clone Wars, The Mandalorian et actuellement Andor.

Tales of the Jedi est une nouvelle série d’anthologies de Star Wars qui se déroule à l’époque de la préquelle, mettant en lumière des moments importants de la vie d’Ahsoka Tano et du comte Dooku alors qu’ils s’engagent sur leurs chemins respectifs vers l’héroïsme et la méchanceté. Chaque épisode dure environ 15 minutes.

Après la chute de Dooku dans les épisodes précédents, nous sommes de retour avec Ahsoka, maintenant un adolescent qui apprend à être un Jedi sous la tutelle d’Anakin Skywalker – Whiplash ce n’est pas.

Spoilers pour Tales of the Jedi Episode 5 à suivre…

Revue de Tales of the Jedi Episode 5: La pratique rend parfait

L’épisode 5 a une durée d’exécution serrée de 10 minutes, mais il se comprime dans les apparitions majeures : Anakin (Matt Lanter), Obi-Wan Kenobi (James Arnold Taylor) et Ahsoka Tano (Ashley Eckstein). Yoda traîne aussi mais ne parle jamais.

L’intrigue de ce court-métrage est simple : Anakin est le maître Jedi d’Ahsoka, et bien que tout le monde semble impressionné par ses performances dans les modules d’entraînement, coupant et coupant en dés les droïdes de combat qui la contournent facilement, il est frustré. « Des pensées? » lui demande-t-elle. « Tu ne veux pas savoir », répond-il froidement.

Anakin pense que c’est un « test moche » qui laissera les nouveaux Jedis mal équipés pour le combat. Ahsoka dit que c’est ce que font tous les Jedi, ce qui ne sert que le point d’Anakin : si vous voulez survivre, vous devez être prêt à tout. Comme tout étudiant arrogant, elle accepte tout test qu’il propose, tandis qu’Obi-Wan et Yoda observent prudemment en arrière-plan.

Anakin demande au capitaine Rex (Dee Bradley Baker) et à ses soldats d’encercler Ahsoka et de tirer sur leurs blasters jusqu’à ce qu’elle ne parvienne pas à dévier leurs tirs. De toute évidence, ils ont réglé leurs armes pour étourdir, mais un coup a le pouvoir de l’assommer pendant une heure – et cela se produit encore et encore.

Cela évoque Herb Brooks criant « Encore! » dans Miracle, et JK Simmons criant « Continuez à jouer! » dans Whiplash, mais il veut aussi avoir son gâteau et le manger ; la scène taquine l’obscurité d’Anakin sans jamais s’y engager pleinement, encadrant son régime par son dévouement à la sécurité d’Ahsoka.

Elle surmonte ses luttes et l’épisode se termine avec elle et Rex s’approchant d’une salle pleine de troupes ennemies, passant au noir avant que nous puissions la voir mettre son entraînement à profit.

Tales of the Jedi Episode 5 score de révision: 5/10

L’épisode 5 est l’épisode le plus faible en raison d’un choix : sa durée d’exécution extrêmement brève. Quelques minutes de plus auraient pu ajouter plus de profondeur à la relation entre Anakin et Ahsoka et intensifier la ténacité féroce de son entraînement. Même pour un court, cela ressemble à un extrait de quelque chose de plus fort.

Tales of the Jedi est disponible en streaming maintenant. Vous pouvez vous inscrire à Disney + ici.