Les pires équipes du VCT 2024 ne joueront peut-être que 12 matchs cette année, et les fans ne sont pas contents - 1

Pour le 2024 VALORANT Champions Tour, Riot Games divise la saison régulière de chaque ligue internationale en deux étapes. Mais les ramifications de cette décision ainsi que les commentaires des pro VALORANTLes principaux visages publics de la communauté ne sont pas bien accueillis.

Au cours de la saison à venir, les équipes de chaque ligue internationale seront divisées en deux groupes et joueront contre leurs équipes de groupe lors de la première étape avant d'affronter les équipes de l'autre groupe pour la deuxième étape. Mais les fans, les joueurs professionnels et les entraîneurs sont très en désaccord avec ce format pour deux raisons principales : la possibilité pour les équipes en difficulté de jouer très peu de matches cette année, et le petit nombre de matches qui déterminent qui participera aux événements du Masters.

Detonation FocusMe a joué moins de la moitié du nombre de matchs que des équipes comme EG ou Fnatic. Photo de Colin Young-Wolff/Riot Games

Le format a le potentiel d’améliorer les plus gros problèmes rencontrés par les bonnes et les mauvaises équipes. Les bonnes équipes qui participent aux séries éliminatoires et participent à plusieurs événements internationaux accumuleront énormément de temps de déplacement et de matchs joués, tandis que les équipes en difficulté n'auront pratiquement pas de temps sur les serveurs officiels. En 2023, Evil Geniuses a disputé 16 matchs lors d'événements internationaux en plus de leurs matchs de championnat régional, tandis que Fnatic a disputé 15 matchs lors de tournois internationaux. D’un autre côté, des équipes comme MIBR et Detonation FocusMe n’ont joué que 11 matchs VCT au total en 2023.

Lors de la première étape, les trois meilleures équipes des séries éliminatoires de chaque région se qualifieront pour le Masters Shanghai, et dans la deuxième étape, les enjeux sont encore plus élevés, puisque les trois meilleures équipes des séries éliminatoires de chaque région se qualifieront directement pour les Champions 2024. Mais à chaque étape, le peloton des séries éliminatoires sera déterminé par seulement cinq matches. Selon la façon dont les groupes sont répartis, le cheminement d'une équipe vers les séries éliminatoires et potentiellement vers les champions peut être très différent de celui d'une autre en raison de circonstances indépendantes de sa volonté.

En réponse à ces changements, le responsable mondial de VALORANT Esports Leo Faria a dit il n'est actuellement pas prévu d'augmenter le nombre de correspondances de base l'année prochaine, lorsque le calendrier sera plus espacé. Faria a également affirmé que « les fans veulent voir les meilleures équipes jouer davantage », ce qui semble impliquer que les responsables de la ligue ne sont pas trop préoccupés par le manque de temps de jeu ou de temps d'écran pour les équipes en difficulté de l'écosystème.

Les déclarations de Faria n'ont pas été bien accueillies par la communauté professionnelle, beaucoup affirmant que la santé à long terme de la ligue et VALORANT sera affecté si une grande partie des joueurs ne jouent qu’une douzaine de matches officiels au cours d’une année civile entière.