le Metaverse à portée de main › Geeky News - 1

Le Métavers s’imposera-t-il dans nos vies, comme l’imaginent déjà les grands acteurs de la technologie ? Cela dépendra en partie de l’efficacité de la technologie. Celui-ci devra pouvoir créer une sensation d’immersion suffisamment forte pour nous piéger. Les casques de réalité virtuelle (VR) tels que nous les connaissons ne suffiront pas. Bien sûr, ils nous permettent de voir et d’entendre, mais pas de toucher. Il faudra donc développer en parallèle des technologies dites « haptiques ». Comme la combinaison fictive X1 décrite dans le film Ready Player One.

Le groupe Meta (anciennement Facebook) est opérationnel, mais ce n’est pas le seul. Implantée au sein de Cargo, un incubateur du 19e arrondissement de Paris, la société française Actronika est passée maître dans l’art du dosage par microvibration. Il devrait lancer une campagne de financement participatif en mars pour promouvoir son modèle de veste haptique. Le matériel, vendu entre 600 et 700 euros, pourra nous faire ressentir la pluie, le vent ou des explosions virtuelles. Pour la première fois, les camping-caristes disposeront d’un modèle performant à un prix abordable.

La récente frénésie autour du concept Metavers sourit plutôt à Vincent Hayward, membre de l’Académie des sciences et directeur scientifique de l’entreprise. « Dans les années 60, il existait déjà des concepts de cockpit dont le but était d’engager tous nos sens, s’amuse-t-il. Il y a eu ensuite beaucoup de recherches sur les gants tactiles (Meta vient d’ailleurs) pour présenter un nouveau prototype, ndlr). Mais de manière générale, ces systèmes ne sont pas industrialisables car ils présentent de nombreux inconvénients pratiques : « ils ne sont pas très confortables et il faut du temps pour s’adapter ».

Offre limitée. 2 mois pour 1 € sans engagement

Pourquoi la technologie tactile semble-t-elle si immature ? Sans doute parce que le toucher touche non seulement les mains mais tout le corps. « La vision et l’ouïe se situent dans des organes très différents. Le toucher ne l’est pas, confirme Vincent Hayward. Lorsque vous êtes entré dans ce bureau, votre système de perception a été immédiatement détecté sur le tapis de sol. Cela a influencé votre démarche. Del De même, lorsque vous vous asseyez sur une chaise, votre corps perçoit le type de matériau, c’est-à-dire qu’avoir des gants haptiques ne suffit pas. Il faudrait aussi des chaussures, un pantalon, une veste aux propriétés tactiles… Et c’est justement ce que permet la technologie développée par Actronika puisqu’elle peut s’intégrer à tout type de vêtement.

Parfums haptiques et sièges auto.

« La veste que nous avons développée se démarque nettement de la concurrence, explique Vincent Hayward. Les sensations qu’il offre sont plus réalistes. Comme un affichage graphique qui doit être mis à jour souvent pour offrir de meilleures performances, notre système réagit en quelques millisecondes. en même temps, nous sommes capables de générer une large gamme de vibrations, entre les plus fortes et les plus faibles, tandis que d’autres produits se conforment à une fréquence unique pour leurs actionneurs », explique Vincent Hayward.

Les actionneurs ? Ce sont les petits moteurs à l’origine des microvibrations. La veste d’Actronika a une vingtaine d’années. Il intègre également un capteur qui enregistre la position du corps. De cette façon, s’il pleut (virtuellement) et que vous vous penchez en avant, vous pouvez sentir les gouttes tomber sur votre dos. Un goût pour le réalisme qui intéresse déjà les créateurs de jeux vidéo, mais pas seulement. « Les cas d’utilisation des technologies haptiques sont potentiellement infinis. Et s’il est possible de rendre des univers virtuels beaucoup plus réalistes, il est également intéressant de faire vibrer des objets réels dans notre quotidien. C’est encore plus simple », explique Vincent Hayward. Pour étayer ses affirmations, le scientifique met entre nos mains un gobelet vide capable de simuler la présence de petits objets à l’intérieur grâce à des microvibrations extrêmement précises. Se vanter. « C’est la même technologie qui est utilisée dans les contrôleurs de jeu », explique Vincent Hayward. Sauf qu’ici, le réalisme va encore plus loin.

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Ce mug magique fera sans aucun doute le bonheur des apprentis magiciens. Mais la technologie d’Actronika peut aussi s’appliquer à la rééducation des patients ayant perdu le sens du toucher, à la formation à la lutte contre l’incendie… à l’expérience client « en magasin. En effet, avec cette technologie, un pot de parfum ordinaire pourrait transmettre une émotion en imitant les vagues ou le tonnerre. Les constructeurs automobiles envisagent déjà des affichages et des boutons haptiques. Même les sièges peuvent bientôt vibrer : lorsqu’un véhicule s’approche d’un angle mort, ils avertissent le conducteur à l’aide de signaux spécialement conçus. Les bureaux d’Actronika, nous touchons déjà au futur.

Avis (2)

Chronique

CRÉDIT : LAURA ACQUAVIVAChristophe donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du conseil scientifique et évaluateur de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapol).Par Robin Rivaton

Journal d’un libéral

"Si de nombreux économistes prestigieux ne se trompent pas lorsquPar Alain Madelin

Chronique

« La diabolisation nAbnoussé shalmani

Script PHP, Elementor Pro Weadown, Thème WordPress, Fs Poster Plugin Nulled, Journal – Thème WordPress News & WooCommerce, Wordfence Premium Nulled, Dokan Pro Nulled, Plugins, Elementor Pro Weadown, Astra Pro Nulled, Premium Addons for Elementor, Yoast Nulled, Flatsome Annulé, Annonce de produit personnalisé Woocommerce, Wpml Nulled, Thème Woodmart Nulled, Cartes-cadeaux PW WooCommerce Pro Nulled, Avada 7.4 Nulled, Journal 11.2, Jannah Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, WP Reset Pro, Woodmart Theme Nulled, Business Consulting Nulled, Rank Math Seo Pro Weadown, Slider Revolution Nulled, Consulting 6.1.4 Nulled, WeaPlay, Nulledfire