'Honnêtement, je déteste TSM': Doublelift explique pourquoi il a pris sa retraite - 1

Doublelift a dévoilé le fondateur de Team SoloMid, Andy « Reginald » Dinh, sa relation avec son ancienne équipe et pourquoi il a finalement pris la décision de se retirer de la profession League of Legends.

Le joueur le plus décoré de l’histoire des LCS, huit fois champion de NA, a révélé que sa retraite se résumait à Regi. « Honnêtement, je déteste TSM. Surtout à cause d’Andy [Dinh] », a déclaré Doublelift sur son flux Twitch le 9 novembre.

Doublelift a expliqué que SwordArt, finaliste des Mondiaux 2020 et soutien recherché de la LPL, souhaitait jouer avec lui en 2021. Mais après en avoir discuté avec Regi et exprimé son engagement envers l’organisation et le joueur, « Andy a littéralement dit non. « 

« Il a trop d’ego », a déclaré Doublelift. « C’est tellement chiant. »

TSM, malgré la signature d’un contrat de deux ans avec SwordArt pour 6 millions de dollars le 26 novembre 2020, a décidé de miser sur Lawrence « Lost » Hui, un jeune ADC néo-zélandais relativement inexpérimenté.

En relation: Doublelift envisagerait de revenir au jeu professionnel en 2022

« Si j’étais sur TSM lors de la dernière division, il n’y a aucun doute dans mon esprit que nous aurions fait des championnats du monde », a déclaré Doublelift.

L’équipe a terminé la saison derrière Cloud9, ratant de peu la qualification pour le Championnat du monde 2021, qui s’est déroulé à Reykjavík, en Islande, en octobre et novembre.

Regi a commenté Doublelift dans un communiqué. « C’est extrêmement décourageant pour le personnel et les joueurs de travailler avec quelqu’un qui est constamment ambivalent quant à savoir s’il veut jouer ou prendre sa retraite », a-t-il déclaré le 9 novembre.

« Par conséquent, tout notre personnel et nos joueurs ont collectivement décidé de s’engager envers Lost. Après un long processus de négociation, nous avons par la suite pu sécuriser SwordArt. Pierre [Doublelift] a également cette idée fausse qu’il a été remplacé les deux fois uniquement par moi, mais en réalité, la décision est prise collectivement par les joueurs et le personnel avec lesquels il travaille au jour le jour », a expliqué Regi.

TSM cherche maintenant à reconstruire sa liste LCS avant la saison 2022, ce qui impliquera de rompre les liens avec SwordArt un an après le contrat de deux ans du support taïwanais, comme l’a rapporté Dot Esports le 28 octobre.


Assurez-vous de vous connecter au Dot Esports Free Agency Show à 17 h 00 CT le lundi 15 novembre.