Le festival du film de Venise semble avoir largement surmonté les problèmes causés par l’absence d’acteurs hollywoodiens en raison de la grève de Sag-Aftra, alors qu’il dévoilait sa sélection pour l’édition 2023.
Traditionnellement, Venise fonctionne en partie comme une plateforme pour les grandes sorties américaines à la recherche d’une position solide dans la saison des récompenses d’automne. Le festival a déjà vu son film d’ouverture initialement annoncé, Challengers, un drame sur le tennis avec Zendaya, se retirer après avoir été contraint de repousser sa date de sortie. Malgré cela, Venise a pu annoncer les premières de films américains de haut niveau, notamment Maestro, le biopic de Leonard Bernstein réalisé par Bradley Cooper, le film de course automobile Ferrari avec Adam Driver et Penélope Cruz, ainsi que The Killer, un drame de tueur à gages réalisé par David Fincher et mettant en vedette Michael Fassbender.
Ces trois films concourront pour le prestigieux Lion d’Or de Venise, mais à moins que la grève des acteurs américains ne soit résolue, il est probable que aucune de leurs stars ne soit présente lors des événements de tapis rouge et des appels à la presse du festival.

Lors d’une conférence de presse, le directeur du festival, Alberto Barbera, a admis que Venise avait été « un peu surpris » par la grève, mais que l’impact avait été « très modeste », précisant que Challengers était le seul film « perdu ». Cependant, il était prévu que Dune : Partie 2 ait sa première au festival, comme ce fut le cas pour la Partie 1 en 2021, mais la nervosité concernant les engagements de promotion des acteurs suite à la grève signifie qu’il est probable que sa sortie soit retardée.

Parmi les autres films de haut niveau en compétition pour le Lion d’Or, on trouve le biopic de Priscilla Presley réalisé par Sofia Coppola et intitulé Priscilla, avec Cailee Spaeny, la comédie de science-fiction Poor Things du réalisateur grec Yorgos Lanthimos, avec Emma Stone et Mark Ruffalo, ainsi que Origin, un drame réalisé par Ava DuVernay et basé sur le livre non-fictionnel de Isabel Wilkerson intitulé Caste. Parmi les films non américains en compétition pour le Lion d’Or, on trouve The Green Border d’Agnieszka Holland, qui parle des réfugiés pris dans la crise de la frontière biélorusse en 2021, Io Capitano, un drame sur la migration de Matteo Garrone, Finally Dawn, un drame sur l’industrie cinématographique italienne avec Lily James, et DogMan du réalisateur français Luc Besson, son premier film depuis que les tribunaux français ont abandonné les accusations de viol portées contre lui.

Le festival a également réuni plusieurs noms connus pour son programme hors compétition, dont Richard Linklater, Wes Anderson et William Friedkin. Le film de Linklater, intitulé Hit Man, est basé sur l’histoire vraie d’un policier texan qui s’est infiltré en tant qu’assassin à contrat, tandis que The Wonderful Story of Henry Sugar d’Anderson est une adaptation de 39 minutes de la nouvelle de Roald Dahl. Friedkin présentera une nouvelle adaptation du roman classique d’Herman Wouk, The Caine Mutiny.

Venise a également trouvé de la place pour les nouveaux films de Roman Polanski et Woody Allen, tous deux faisant l’objet de controverses ces dernières années. Le film de Polanski, intitulé The Palace, est un drame se déroulant dans un hôtel suisse le soir du Nouvel An, avec un casting comprenant Oliver Masucci, Fanny Ardant et John Cleese. Il s’agit de son second film sélectionné pour Venise depuis son expulsion de l’Académie des arts et des sciences du cinéma en 2018 pour sa condamnation en 1977 pour viol sur mineure et sa fuite subséquente. Son précédent film, J’accuse, n’a pas été diffusé aux États-Unis et a suscité d’importantes protestations lorsqu’il a été nominé pour 12 prix César en France. Woody Allen, qui a été blanchi deux fois des accusations d’agression sexuelle sur sa fille Dylan Farrow – accusations qu’il nie catégoriquement – a principalement travaillé en Europe depuis sa fin de procès avec le géant du streaming Amazon en 2019. Il présente son thriller romantique en français Coup de Chance, tourné à Paris et mettant en vedette Lou de Laâge, Valérie Lemercier, Melvil Poupaud et Niels Schneider.

Le festival du film de Venise aura lieu du 30 août au 9 septembre.